Accueil > Notre Responsabilité la Qualité. > Valoriser et gérer les déchets > Valoriser et gérer les déchets

français English

Valoriser et gérer les déchets

Elivia s’engage dans le développement durable au quotidien. Un certain nombre d’actions est mis en œuvre pour réduire l’impact de notre activité industrielle sur l’environnement. Nous veillons à l’économie (eau, électricité, matières premières, papier…) au recyclage et à l’environnement en général. En pratique, cela passe par la gestion des produits : emballages, recyclage des cartons, traitement des eaux.



Recycler l’eau
Elivia consomme de grandes quantités d’eau pour le bon fonctionnement de son activité. Le groupe a ses propres stations d’épuration et met tout en œuvre pour rejeter les effluents les moins polluants possibles….
En savoir plus

L’ensemble des sites Elivia, comme toutes installations susceptibles de générer des risques ou des dangers, est soumis à une législation et une réglementation particulières, relatives à ce que l’on appelle "les installations classées pour la protection de l’environnement" (ICPE). Localement, lorsqu’il s’agit d’une activité d’élevages, les directions départementales de protection des populations des préfectures font appliquer ces mesures. Les sites Elivia sont classés ICPE



Gérer les déchets
Elivia bénéficie du dispositif mis en place par Terrena pour la gestion de ses déchets. L’usine de méthanisation Valdis visant à valoriser les déchets agroalimentaires est l’un des projets d’équipements auquel participe Elivia.

Réduire les emballages
La politique de réduction des emballages à la source mise en place par Elivia vise à diminuer le volume des emballages et à optimiser les types d’emballage. Nos emballages ont ainsi évolué, pour passer d’une structure en multicouches à une structure en monocouche. L’utilisation d’un seul composant facilite leur recyclage.

Transformer les peaux
Elivia possède sa propre unité de transformation des peaux pour réaliser leur salage et leur tannage. Basé à Chateauneuf-sur-Sarthe, elle valorise les peaux issues de nos abattoirs. Les cuirs sont ensuite commercialisés vers les tanneries françaises et internationales.

 Et en bout de chaîne…
Les déchets résiduels sont classés selon trois catégories. Ils seront soit incinérés et destinés à la production d’énergie ; soit destinés à l’alimentation des animaux de compagnie ; soit transformés pour l’épandage et la méthanisation.